VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

NOTRE PAILLE

Des matières naturelles

La paille de nos sacs et pochettes provient d'un arbre très présent aux Philippines appartenant à la famille des palmiers. Les feuilles situées au bas de l'arbre sont coupées puis séchées au soleil durant plusieurs jours. L'arbre continue à pousser et ses feuilles se développent davantage dans sa partie supérieure.

Les feuilles séchées sont ensuite triées. Celles possédant les plus belles teintes sont utilisées pour la fabrication de nos modèles de couleur paille. Les autres sont colorées avec des pigments d'origine naturelle. Pour ce faire, la paille est immergée dans une eau colorée durant plusieurs heures puis de nouveau séchée au soleil.

Ce procédé s'effectue manuellement. Les couleurs ne sont jamais identiques, leur intensité pouvant varier légèrement d'un sac à l'autre. Nous offrons ainsi à nos clientes l'opportunité d'acquérir un sac unique.

Un tressage manuel

Une fois sèche, la paille est découpée en de longues lanières pour réaliser le tressage. Notre méthode de tressage est unique et issue d'une technique ancestrale. Ce travail long et minutieux exige un réel savoir-faire et nécessite beaucoup de temps.

Grâce à l'aide fournie par notre chère Catherine aux Philippines, plusieurs communautés de femmes ont pu être formées à ce type de tressage et devenir de véritables expertes en la matière.

Un recrutement local et solidaire

Soucieuses des conditions de vie de la population locale, nous avons souhaité recruter des personnes défavorisées pour les aider à sortir de la pauvreté. Les femmes effectuant le tressage de nos sacs ont l'habitude de travailler dans les champs de cannes à sucre situés aux alentours de leur village.

Cette activité instable et saisonnière ne leur permet malheureusement pas de subvenir aux besoins de leur famille. Le tressage de nos sacs, rémunéré à sa juste valeur, leur assure un revenu complémentaire et donc une vie plus décente.

Reconnaissantes envers leur travail, nous avons voulu baptiser nos sacs en l'honneur de ces femmes pour leur rendre hommage. Un grand merci à Catherine, Josie, Maria May, Jane, Wilma, Riza, Hazel, Marie Grace, Hermie, Juvy, Ruby, Chona, Aya et bien d'autres...

Les fondatrices de la marque, Norma et Lorenza lors de la création des premiers modèles Mapaï

HAUT